20 mar 2014 Non classifié(e) Pas de commentaires

Les alarmes maison et commerciales fonctionnent sur ​​les mêmes principes. Ils utilisent différentes technologies pour déterminer si quelqu’un s’est introduit dans une zone surveillée ou si un individu est autorisé ou non dans une zone donnée.

Autorisation

La fonction d’un système d’alarme n’est pas seulement de s’activer lorsqu’un individu pénètre une zone protégée. Le système doit être assez flexible pour donner accès à ceux qui ont une autorisation en les permettant d’activer ou de désactiver le système. La technologie progresse tellement rapidement, que de nouvelles méthodes d’autorisation se développent. (Si vous pensez à votre film d’action préféré vous avez probablement vu des scènes d’authentifications par empreintes digitales ou par lecture de l’iris. Par contre, malgré toutes ses avancées technologiques, l’entrée d’un code est de loin le moyen le plus utilisé. Mais comment l’alarme sait-elle lorsqu’une personne non autorisée essaie de s’introduire?

Capteurs de porte

Évidemment, les portes sont les points d’accès de tout édifice et les premières zones de défense lorsqu’on parle de détecteurs. Le moyen le plus populaire est un petit détecteur magnétique est installé en face d’une porte et dans le cadre de celle-ci. Ses bandelettes à contact sont la plupart du temps branchées sur un système central. Ce système central décèle les portes qui ne sont pas correctement fermées.

Détecteurs de vitres brisées

Ce que font les détecteurs de vitres brisées n’a pas besoin trop d’explications– ils vous alerte lorsqu’un panneau de vitre est brisé (souvent d’une porte ou d’une fenêtre). Si une fenêtre ou une porte est protégée lors de son ouverture par des détecteurs à contact, tout en étant munie d’un détecteur de vitres brisées, il est presque impossible pour quelqu’un de rentrer sans que le système d’alarme en soit au courant.

Détecteurs de mouvement

Les détecteurs de mouvement peuvent s’avérer très utile lorsqu’ils sont intégrés à un système de sécurité résidentiel ou commercial, peu importe s’ils sont placés à l’intérieur ou l’extérieur de l’immeuble. Les détecteurs de mouvement externes peuvent être problématiques s’il nécessite une configuration additionnelle pour éviter d’accumuler de fausses alertes. Les ratons laveurs peuvent être un inconvénient surtout pour les détecteurs de mouvement externes. À l’intérieur, il y a moins de chance qu’une alarme soit déclenchée accidentellement.

Les boutons de panique et alarmes

Les boutons de panique et alarmes sont des façons d’alerter les services d’urgence, souvent pour signaler une entrée par effraction. C’est le moyen le plus facile d’appeler à l’aide et d’éviter de se retrouver dans des situations dangereuses ou effrayantes pour lesquelles ils peuvent être déclenchés. Ce type de système est directement branché à l’aide de câble téléphonique ou par un autre moyen qui se connecte à un téléphoniste.

Il y a plusieurs autres équipements de sécurité, souvent allier à une technologie qui limite l’accès aux entrées. Chaque système comprend différents outils qui ne sont pas nécessairement sans failles, mais chaque élément apporte une couche de sécurité supplémentaire. Ceci s’ajoute aux systèmes antifeu et antidésastres qui fonctionnent tous ensemble pour votre protection.